Histoire

Les premiers occupants identifiés à Mouriès ont été les Ligures installés sur  le site naturellement protégé des Caisses de Jean-Jean situées au Nord du village actuel. Les archéologues datent leur installation 27 siècles en arrière et sans doute n‘étaient-ils pas les premiers. Bien sûr, Celtes et Gaulois vinrent à leur tour, mais aussi les Romains.

Notre commune est de création relativement récente. Il faut rappeler que ce turbulent fief des Baux, conduisant Richelieu à ordonner le démantèlement de son château  en 1631, a ensuite amené Louis XIII à céder en 1642 ce territoire au prince  Honoré II de Monaco pour le remercier de sa politique favorable à la couronne de France. Ainsi, les Baux et donc Mouriès n’étaient plus tout à fait français. Ils ne le redeviendront qu’après la Révolution, comme d’autres territoires tels que le Comtat Vénaissin ou la Principauté d’Orange. Guillaume Fléchon, premier magistrat municipal de la « Commune des Baux, quartier de Mouriès » est nommé  en 1794. Il faudra attendre l’an 4 de la République (1796) pour que Mouriès  soit érigée en commune de plein exercice. Mais en cette période révolutionnaire dite de « la Terreur Blanche »,  quatre maires se sont succédés durant cette première année d’existence de la nouvelle Mouriès.

A la chute du Second Empire, en 1870, on retrouve une situation un peu comparable avec quatre Mouriésens se succédant dans le fauteuil de maire. Les derniers soubresauts sont liés à la Seconde Guerre Mondiale : le maire  Pierre Astier, révoqué par Vichy en 1941, présidera le Comité de Libération de Mouriès. Réélu maire le 29 janvier 1945, il exercera cette charge jusqu’à sa mort, le 23 mars 1953.

 


Mouriès, aujourd’hui apaisée, compte plus de 3500 habitants et poursuit son développement dans le cadre  du Parc Naturel Régional des Alpilles et  de la Communauté de  Communes de la Vallée des Baux-Alpilles. 

Agenda des manifestations

AGENDA
Le mercredi : Marché
Le 26 novembre : Loto de l'A.P.E
Le 1er décembre : Illuminations et Veillée Calendale
Le 3 décembre : Loto du Club Taurin
Les 9 et 10 décembre : Marché de l'Huile Nouvelle et de Noël
Le 17 décembre : Loto du Foyer Rural
Le 23 décembre : Loto du Foot
Le 1er Janvier : Loto des Foulées de L'Olivier
Le 7 janvier : Loto Li Verdalo
Le 12 janvier : Assemblée Générale du Comité des Fêtes
Le 14 janvier : Loto du Tennis
Le 21 janvier : Loto du Club Taurin
Le 28 janvier : Loto de l'Ecole primaire
Le 4 février : Loto du Comité des Fêtes
Le 11 février : Loto de la Commission Animation du Club Taurin
Le 25 février : Loto Li Pichoulins
Le 1er avril : Chasse aux oeufs
Le 2 avril : Course Camarguaise
Le 8 mai : Course camarguaise - Trophée Pellegrin
Du 15 au 17 juin : 106 ans du Club Taurin - 23ème Fête du Ruban
Le 7 juillet : Bodega "La Suerte"
Le 12 juillet : Loto estival et provençal
Le 14 juillet : Guinguette
Le 19 juillet : Loto estival
Le 17 août : Olympiades Camarguaises
Les 15 et 16 septembre : 46ème Fête des Olives Vertes
Le 05 novembre : Loto des vieux du stade